Un peu d’histoire sur Beauvoir

📌 Le saviez-vous !?
Beauvoir est une des paroisses de l’ancien doyennĂ© de la Croix. Elle faisait partie de la sergenterie de Pontorson. L’Ă©glise est sous le patronage de l’archange Saint Michel. La ville s’est appelĂ©e autrefois Beauvair, Beauvays, Belvert, Belveer, Beauvayers ou encore Blauvers. Certains historiens pensent que Beauvoir serait l’ancien Asteriacus qui est mentionnĂ© dans la “Revelatio ecclesiae sancti Michaelis in monte Tumba” (IXe siècle). Asteriacus est une formation toponymique gallo-romaine, basĂ©e sur le nom de personne Asterius, dĂ©rivĂ© d’aster, astre en latin, suivi du suffixe d’origine gauloise -acum marquant la propriĂ©tĂ©. Ce nom est semblable Ă  AtrĂ© (hameau près de Saint-James, AstrĂ© en 1234). Il s’agit plus vraisemblablement d’une formation romane signifiant “belle vue”, probablement en rĂ©fĂ©rence au Mont-Saint-Michel, ou plus simplement “beau Ă  voir”. C’est un composĂ© frĂ©quent en toponymie, formation similaire au mot belvĂ©dère d’origine italienne. Une dernière hypothèse veut que le nom de Beauvoir Ă©voque un ancien dieu solaire celtique, BĂ©lĂ©nos, surnom donnĂ© Ă  l’Apollon gaulois, dont la caractĂ©ristique principale Ă©tait d’ĂŞtre brillant. L’Ă©glise fut donnĂ©e très anciennement au Mont-Saint-Michel. Une bulle pontificale du pape Adrien datĂ©e de 1155 donne parmi les possessions de l’abbaye, le village et l’Ă©glise de Beauvoir. Hamon, seigneur de Beauvoir, qui vivait Ă  l’Ă©poque de l’abbĂ© Robert de Torigni (1110-1186) traita d’abord les religieux du mont avec mĂ©pris en n’hĂ©sitant pas Ă  ĂŞtre brutal avec eux s’ils avaient le malheur de croiser son chemin. Mais, apaisĂ© par la prudence de l’abbĂ© de Torigni, Hamon de Beauvoir devint par la suite un de leurs principaux bienfaiteurs. Il leur fit plusieurs donations dans Beauvoir et Les Pas. Hamon Ă©tait probablement fils de Robert de Beauvoir, dont le nom figure dans plusieurs chartes de 1159 Ă  1168.

👉Une légende pieuse
Une lĂ©gende Ă  des fins Ă©dificatrices tente de donner l’origine Ă©tymologique du nom de la ville : jadis, nombreux Ă©taient les pèlerins qui s’acheminaient Ă  pied vers le Mont Saint-Michel. L’archange Saint Michel Ă©tait en effet rĂ©putĂ© pour faire de nombreux miracles. On ne comptait plus les conversions et les guĂ©risons miraculeuses. On venait donc de fort loin rendre hommage Ă  l’illustre archange. C’est ainsi qu’une pauvre femme aveugle Ă©tait venue de son lointain pays pour supplier l’archange Saint Michel de lui rendre la vue. A peine Ă©tait-elle arrivĂ©e Ă  proximitĂ© du Mont, en un petit village, que ses yeux s’ouvrirent miraculeusement Ă  la lumière. TransportĂ©e d’une joie indescriptible oĂą se mĂŞlaient Ă  la fois la reconnaissance et l’extase, devant le paysage grandiose qui s’offrait Ă  elle, elle s’Ă©cria alors : “Ah ! qu’il fait beau voir !” donnant du mĂŞme coup ainsi Ă  la commune oĂą elle se trouvait, un nom qu’elle porte encore aujourd’hui.

Avranches. Beauvoir, un village sous le patronage de l’archange Saint Michel La ville de Beauvoir doit son nom Ă  sa position privilĂ©giĂ©e, face au Mont Saint-Michel. – David Keraudren Le 09 novembre 2020 Ă  11:44 Beauvoir est une des paroisses de l’ancien doyennĂ© de la Croix. Elle faisait partie …